Affaires Scolaires

En dehors du domaine de l’enseignement qui relève de l’Education  Nationale, une grande partie incombe à la commune.

Je vais rappeler ici quelques principes concernant les inscriptions et les dérogations 

Les inscriptions : se font en tout premier lieu à la mairie et ces dernières sont ensuite enregistrées par les directions  d’école

Les dérogations : seul Monsieur Le Maire peut accepter ou refuser  une dérogation qu’elle soit en entrée ou en sortie et, pour obtenir une dérogation l’accord des deux maires est indispensable.

Normalement des frais de scolarité sont dus par la commune de résidence  à la commune d’accueil mais des accords sont passés entre les différentes communes environnantes pour éviter ce genre de souci.

Le choix de  MEDIS est d’attribuer en  priorité bien évidemment, les places aux enfants de MEDIS que nous sommes en devoir d’accueillir sans restriction.

Aucune dérogation n’est acceptée sans en avoir au préalable informé les directeurs pour une mise au point  des effectifs globaux de l’école et par classe.

La référence aux effectifs est notre fil conducteur afin d’apporter un certain confort d’instruction aux enfants et aux enseignants.

Nous avons instauré un comité de dérogations, auquel participent les directrices,  qui donne tous les ans des réponses officielles (négatives ou positives) au mois de juin,  de façon à ce que chacun puisse prendre les dispositions  nécessaires.

Cette année nous avons réussi à éviter  une fermeture de classe en élémentaire mais est-ce que ce sera le cas tous les ans ? Nous nous devons d’être vigilants car nous sommes surveillés du bout de la lorgnette en permanence…

 

  1. Le hors temps scolaire :

Que ce soit la garderie, la méridienne, les temps d’activités périscolaires, la restauration scolaire,  leur organisation incombe à la mairie.

 

En ce qui concerne les temps de garderie, de méridienne (récréation de la cantine) et de TAP, nous avons instauré un protocole strict de déclaration d’incident.

  • à la fois sur le processus à enclencher de la part des agents de surveillance
  • mais aussi, des précautions à prendre et des informations à délivreraux parents.
    1. Les T.A.P.

En ce qui concerne les TAP, le principe d’un registre d’appel a été instauré depuis 2 ans   de façon à ce qu’aucun élève n’échappe à notre vigilance, ceci dans chaque atelier et mensuellement, dont nous gardons l’historique.

Une précision concernant les T.A.P: La participation des enfants n’était  pas obligatoire mais lorsqu’ils étaient  inscrits ils se devaient  bien évidemment d’y participer régulièrement et respecter les horaires.

L’année dernière il a d’ailleurs été rappelé aux parents qu’en maternelle il ne leur était pas possible de venir chercher leurs enfants durant les horaires de TAP et qu’en primaire les horaires de sortie par contre devaient  être respectés.

Seule la garderie fonctionne au gré des arrivées des parents jusqu’à l’heure butoir de 18h45. 

En ce qui concerne les TAP nous avions choisi d’accepter 12 enfants en maternelle par atelier et 14 en élémentaire.

Nous souhaitions qu’ils puissent s’épanouir en ces temps de loisirs dans un climat serein et qu’il en soit de même pour les intervenants qui devaient prendre plaisir à venir travailler avec nous. 

  1. Répartition des Ateliers T.A.P.  cette année était :

Atelier : -Sport,  animé par Romain Poulard

 

  • veil musical, animé par  Emmanuelle Castro
  • eux de société, animé par le ludothécaire M. Peyrard
  • Bibliothèque, animé parPatricia
  • essin/peinture,  animé par Julie Galiay
  • oot, animé par l’association ASM MEDIS
  • Arts plastiques,  animé par Frédérique Bernard, Nathalie , Claudie
  • iversité des aliments : animé par la diététicienne Mme Gaurier
  • Les activités maternelles  qui étaientdes ateliers spécifiques s’adressant particulièrement aux enfants de maternelle, animés par les ATSEM : Mmes Anna , Corinne et Monique V.

 

Nous avions choisi cette année 2017/2018  de maintenir les TAP afin  d’apporter les modifications aux rythmes scolaires seulement  pour la rentrée 2018.

En septembre donc, les TAP seront supprimés afin d’apporter une cohérence au fonctionnement de notre école avec les communes environnantes, de façon à faciliter les activités extra scolaires des enfants. Il nous était aussi de plus en plus difficile de trouver des intervenants extérieurs qui acceptaient de travailler que quelques heures par semaine et au tarif que nous étions en mesure de leur octroyer.

Cette modification des rythmes scolaires a été proposée par la mairie et entérinée lors des conseils d’écoles. Nous avons reçu l’accord du Directeur Académique  des Services de l’Education Nationale et la décision est entérinée officiellement. Les horaires seront donc ceux d’avant 2013, soit : 8H45-11H45, 13H30-16H30, pas de classe le mercredi ni le samedi.

  1. FORMATION

La formation BAFA avait été proposée par la commune à tous les agents intervenants dans les écoles. Cette formation, comportant les différents stages obligatoires, vient de se terminer. Tous les agents sont diplômés, imposant  des sacrifices familiaux et un travail assidu et considérable. Je leur adresse à toutes nos félicitations et notre gratitude. Je veux les  remercier ici publiquement d’avoir accepté cette formation  et de l’avoir effectuée avec motivation.

Laurent Monteaud, le directeur de l’école de sport et aussi des TAP qui avait dû s’absenter durant une année pour raison de santé est de retour parmi nous et nous nous en félicitons. Toutefois je désirais souligner que son adjoint Romain Poulard a dû le remplacer au pied levé, c’était une fonction toute nouvelle pour lui,  il a fait montre d’une adaptation remarquable et d’une conscience professionnelle au-delà de toute attente.    

  1. TRAVAUX

En ce qui concerne les travaux des  bâtiments :

L’école maternelle : la classe de GS a été remise en peinture durant les grandes vacances, en modifiant toutefois  les teintes à la demande de la directrice.

Une quantité importante de petits travaux d’entretien et de confort a été réalisée pour garder l’ensemble toujours fonctionnel et agréable au quotidien pour les enfants et les enseignants. 

L’école élémentaire:

L’équipement interactif de l’école élémentaire a été entamé  en 2015 par l’installation d’un  tableau  pédagogique.

Nous avons poursuivi cette progression en installant  un vidéoprojecteur accompagné d’un nouvel ordinateur dans la classe de CM1 à  la rentrée 2016.

Cette année, durant les grandes vacances un deuxième  vidéoprojecteur a aussi été  installé dans la classe de CE2.

Enfin, durant les prochaines ce sera le CE1 qui sera équipé d’un tableau interactif pédagogique.

La distribution d’internet  par le système GPS n’étant pas suffisamment fiable nous avons procédé au câblage de toutes les classes mais malheureusement  la classe de CP se trouvant trop éloignée cela n’a pu être possible et nous serons probablement dans l’obligation d’installer un pont numérique qui permettra alors de le faire et de relier ainsi l’école maternelle à l’ensemble.

Nous avons fait réalisé un diagnostic de l’ensemble des ordinateurs de l’école ce qui va nous permettre  par la suite  d’apporter une assistance aux enseignants en cas de non fonctionnement de ce matériel.

 

Tous les travaux, que ce soit des GROS TRAVAUX (comme changer des canalisations d’eau, des circuits électriques…) ou que ce soit de l’entretien courant. Tous incombent à la commune.

Nous avons par ailleurs installé des éclairages dans la cour permettant un cheminement sécurisé des agents d’entretien des locaux.

  1. BUDGET

En ce qui concerne les différentes fournitures nécessaires au bon fonctionnement des cours nous faisons en sorte que les budgets proposés par les directeurs soient respectés.

Nous essayons au maximum de leur facilité la vie et d’apporter un certain confort d’enseignement, aux élèves et aux professeurs

Cette année les cours de natation devaient être réservés aux classes de CP, CE1 comme les années précédentes auxquelles  est venu se rajouter le   CM2. La municipalité  a choisi aussi de conserver les cours qui étaient octroyés aux GS maternelles. Ce qui fait 4 classes qui profitent des séances de piscine.

 

Une petite précision concernant le spectacle de Noël.

Nous avons pris la décision d’organiser depuis 3 ans, au niveau de la commune de MEDIS, le spectacle de Noël des écoles. Nous continuons sur notre lancée, car ces spectacles semblent   grandement appréciés par les enfants, les enseignants et les parents, donc pour Noël prochain nous réitèrerons.

 

La  commune fait en sorte d’entretenir de très bonnes relations avec le corps enseignant pour le bon fonctionnement de l’école et au profit des enfants.

La commune est représentée lors des conseils d’école. Et il est toujours intéressant d’entendre les souhaits  des parents et des enseignants et connaître les motivations de leur sollicitation.

  1. Le rôle de la commune :

La mairie a en charge l’organisation des temps de surveillance garderie et  restauration.

La répartition des personnels en quantité et qualité

Mettre à disposition des ATSEM à l’école maternelle.

L’entretien des bâtiments.