Eglise

L'église de Médis fut certainement construite à la fin du XIe siècle. Nous ne connaissons pas l'année exacte. Cependant, si on se base sur l'inscription gravée sur le fronton de l'église, on y lit 1103. De plus, un cartulaire mentionne un dénommé Stéphano, qui aurait desservi l'église de Médis en 1098.

Cet édifice religieux fut dédié
à Saint-Pierre-aux-Liens.
Pierre figure parmi les apôtres.

Il aurait connu par deux fois la prison : la première fois à Jérusalem et la seconde à Rome où il fut crucifié. Si l'on se fie à la croyance, Rome conserverait les chaînes provenant de ces deux prisons, qui se seraient miraculeusement soudées ensemble. La libération de saint Pierre par un ange reste un point de la légende. Elle justifierait la consécration d'un certain nombre d'églises à « Saint-Pierre-aux-liens ».

Près de mille ans se sont écoulés depuis sa construction et les guerres successives, de religions en particulier, ont nui gravement à l'intégrité de cet édifice. De nombreuses gravures et aquarelles, conservées aux musées de Saintes et de Rochefort, montrent qu'à l'origine le clocher avait une forme carré.

Suite aux dégâts occasionnés par les combats de la seconde guerre mondiale, l'église resta de longues années sans avoir de cloche. Pour y remédier Monsieur Robert Pacaud, qui était un homme médisais fortuné, décida de payer avec ses propres deniers une cloche à l'église de Médis. Celle-ci se prénomme Marie-Pierre et fut baptisée le 13 septembre 1953.

L'église est classée
à l'inventaire des monuments
historiques depuis 1946.