Nos Finances
Notre stratégie en matière de finances :
Notre ligne de conduite depuis notre arrivée aux affaires a été la maîtrise des dépenses de fonctionnement par un contrôle de plus en plus affiné des charges à caractère général, par la recherche de toutes les aides dont peut bénéficier notre strate de commune. Notre démarche s’étend aussi bien au fonctionnement, à l’investissement, qu’à l’amélioration de la qualification de nos agents, afin d’augmenter leur efficience génératrice d’économies dans l’organisation et la réalisation des tâches qui leurs sont imparties.
Concertation
Cliquer sur chaque projet pour voir le détail.

▼ Projet : Passer au crible les postes de dépenses - 1 € d’économie = 1 € d’investissements supplémentaires.

Réalisé : Jean BRILLET s’attache à étudier toutes les dépenses pour maintenir l’équilibre de celles-ci tout en permettant la poursuite des investissements. En matière de dépenses de fonctionnement c’est par un contrôle de plus en plus affiné que nous maîtrisons les charges à caractère général qui n’ont augmenté que de 2,07 % tout en modérant la pression fiscale.

▼ Projet : Assez de pression fiscale : dans le contexte de la diminution des dotations de l’Etat, contenir la fiscalité communale à son juste niveau.

Réalisé : Commenous l’avions annoncé, nous n’avons pas augmenté la fiscalité locale cette année pas plus que l’an dernier.
Années Taxe d'Habitation Taxe Foncier bâti Taxe Foncier non bâti
2015 10.66% 56.70% 20.80%
2016 10.66% 56.70% 20.80%
2017 10.66% 56.70% 20.80%
2018 11% 56.70% 21%

 

▼ Projet : Optimiser notre action de recherche des aides financières disponibles (Etat, région, Conseil Général, CARA etc.)

Réalisé : Notre relation avec les Conseillers départementaux nous permet d’obtenir des aides sur de petites opérations. Le dossier déposé pour bénéficier du fonds de soutien à l’investissement public local décidé par l’état était d’un montant de 102 000€ .Il a reçu un avis favorable et c’est 112 200€ que nous avons reçus pour les travaux de l’ancienne poste. En terme de stratégie financière, nous nous préparons à aborder dans les meilleures conditions le financement de nos futurs investissements dans le cadre de ‘Médis Ambition 2035’ (groupe scolaire et salle des fêtes etc.) en matière de taux et de niveau d’endettement. Nous avons bénéficié cette année de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux qui nous ouvre la possibilité d’obtenir le fonds de concours de la CARA, c’est au total environ 280 000 € que nous pouvons ainsi injecter dans le budget voirie.

▼ Projet : Veiller à la transparence dans la gestion financière.

Réalisé : Les comptes sont à la disposition de tous les administrés qui en font la demande. Jean Brillet est à votre disposition pour vous recevoir et vous les commenter.

▼ Projet : Réduire de 25 % du budget légal les indemnités des élus.

Réalisé : C’est un peu plus de 100 000 € qui ne seront pas versés aux élus mais viendront alimenter le budget des investissements de la commune. Par comparaison les travaux de voirie de la Piaudrie au POURTEAU ont coûté 80 000 € TTC.

▼ Projet : Gérer les finances en construisant un plan d’investissement pour le mandat et en contenant l’endettement à un niveau stable.

Réalisé : Le projet ‘Médis Ambition 2035’ va nous conduire à planifier nos dépenses pour contenir notre endettement à un niveau raisonnable. Nous nous attacherons également à laisser une marge de manœuvre nécessaire pour les imprévus mais aussi pour permettre à nos successeurs de réaliser leurs projets. L’endettement qui était de 1 666 000 € en 2014 est aujourd’hui de 1 505 550 € la décélération de cet encours qui va s’accentuer dans les prochaines années nous place dans une situation favorable pour aborder le financement des projets structurants que sont le groupe scolaire et la salle multi-loisirs.

▼ Projet : Développer la recherche de ressources complémentaires pour pallier les carences des dotations de l’état (panneaux photovoltaïques).

Réalisé : Dans les études de construction de nouveaux bâtiments, nous solliciterons la CARA et ses partenaires pour procéder aux études permettant la prise en compte des démarches de développement durable et les économies de fonctionnement qu’elles peuvent induire. Nous avons lancé des études avec les services de la CARA pour optimiser le recours aux énergies nouvelles lors de la construction des nouveaux bâtiments.