Nouvelles technologies

En matière de nouvelles technologies quelques nouveautés et de nouvelles obligations incombent à la collectivité

 

Le panneau d’affichage municipal de  la RN 150 a été changé comme annoncé l’an dernier.

 

Dans le hall de la mairie c’est un panneau genre écran de TV qui vous informe au quotidien de l’actualité.

 

Enfin nous avons poursuivi la mise en place des Contrôles d’accès et nous évitons ainsi les utilisations intempestives ou non autorisées des locaux communaux.

 

Plus récent et obligatoire, le renforcement de la confiance des usagers dans les services électroniques mis à disposition par les autorités administratives :

 

C’est-à-dire la sécurité des données !

 

-D’abord le Référentiel Général de Sécurité (RGS) a pour objet, et s’impose ainsi aux autorités administratives, comme un cadre contraignant de préservation des données électroniques tout en étant adaptable et adapté aux enjeux et besoins de tout type.

 

Il est en place chez nous ! et plus de détails pourront vous êtes donnés en mairie !

 

Une autre réglementation obligatoire le RGPD

 

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) vient compléter la réglementation sur la sécurité des données pour le cas particulier des données personnelles.

 

La gestion des risques permet de déterminer les précautions à prendre « au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement, pour préserver la sécurité des données…» (article 34 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, dite loi « informatique et libertés »).

 

Le règlement européen 2016/679 du 27 avril 2016 (dit « règlement général sur la protection des données » ou RGPD) précise que la protection des données personnelles nécessite de prendre des « mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de garantir un niveau de sécurité adapté au risque » (article 32).

 

Le règlement est entré en vigueur le 25 Mai 2018. Pour autant il ne s'agissait pas de chercher une mise en conformité à marche forcée sans une logique pérenne. Le dispositif prévoit d'ores-et-déjà une période de tolérance pour laisser la possibilité aux entreprises et aux collectivités de mettre en place un réel système de protection des données à caractère personnel. Je vous propose, pour ceux qui voudraient des détails, de venir vous informer en Mairie.

Avec SOLURIS (syndicat informatique) nous procédons à la mise en place de cette obligation et  lors du dernier conseil nous avons nommé Soluris délégué mutualisé à la protection des données. Il s’agit d’un contrat d’accompagnement qui a pour but d’aider les petites collectivités à se mettre en conformité.